Submitted by olivier on Fri 03 Apr 2009 - 11:53
Le Moribond

Je suis une personne sensible à la lumière et à son manque... Je dirais plutot, je suis sensible à la présence du soleil. Une semaine de mauvais temps influe grandement sur mon caractère et mon moral. Je deviens taciturne, parfois grognon et je suis tout le temps fatigué, même si j'ai tendance à dormir plus que d'habitude. J'habite la Suisse depuis presque un an et le changement de temps est notable ! Yverdon est légèrement plus au nord du 45ème parallèle, alors que Bordeaux est juste en dessous. Ce n'est pas beaucoup, mais cette différence s'en ressent dans la journée, qui devient légèrement plus courte. Il y a presque une fuseau horaire entier (une heure) de différence entre Bordeaux et Yverdon. Je suis habitué à avoir des journée qui se termine plus tard, aujourd'hui j'ai des journées qui commencent relativement plus tôt ! Bordeaux est en plaine et en bord d'océan, le seul obstacle à la vue sont les pins maritimes qui culminetn à quelques dizaines de mètre. Yverdon est aussi en plaine, mais au bord du Jura, qui à 5 km, culmine à 1300m d'altitude. Bordeaux est à environ 10m d'altitude, Yverdon à 475m.

Tous ces petits changements font que les journées y sont différentes. J'étais habitué à de longue journée chaude et ensoleillée, je me retrouve dans un endroit plus frais, aux journées plus courtes et souvent nuageuses. J'étais habitué à me lever avec le soleil, sans avoir besoin d'un réveil. C'est une situation qui n'est pas si favorable à ma sensibilité à la lumière ! Si l'été dernier s'est bien passé, jai remarqué une chute de mon énergie durant cet hiver, j'étais plus nerveux et je dormais plus. En fait j'ai remarqué que je me levais et me couchais alors qu'il faisait nuit noire. Je ne voyais quasiment pas le jour. Et quand je le voyais, il y avait souvent de muages. J'ai donc essayé de trouver des solutions pour mieux dormir !

J'ai déterminé 3 solutions potentielles pour me réveiller :

Utiliser mon horloge interne

A défaut de savoir quand le jour se lève, j'ai souvent utiliser mon horloge interne pour me réveiller à une heure approximative que je m'étais donnée. Ca a bien marché quand j'étais à Bordeaux, ainsi que l'été dernier à Yverdon. Malheureusement, mes tests durant l'hiver ont été desastreux. Je pense que c'est l'accumulation de la fatigue qui a bloqué mon expérience.

Utiliser le réveil

Etant habitué à me réveiller avec le jour, je n'ai plus utilisé de réveil depuis des années. Et pour avoir fait l'expérience du radio réveil qui s'allume à heure dite, j'étais en fait stressé de l'entendre. L'utilisation d'un radio réveil me faisait me réveiller 10 min avant qu'il ne s'allume. Mon sommeil n'était pas réparateur. J'ai donc abandonné cette idée d'une alarme sonore.

Utiliser un réveil visuel

Cela peut paraitre absurde de vouloir être réveillé par un moyen visuel alors que justement, quand on dort, les yeux sont fermés. En y réflechissant bien, c'est comme ca que je fonctionne ! Puisque je me réveillais avec le jour pointant à l'horizon de ma fenêtre... Il me fallait donc trouver un réveil lumineux... J'ai fait un tour sur internet, dans les magasins de luminaires et même les pharmacies ! Il existe bien des lampes programmable qui s'allument progressivement à heure donnée pour simuler le lever du soleil. Ces appareils sont parfaits, à un point près : ils sont horriblement chers ! Il faut compter autour de 300 SFr (200 Euro) pour une telle lampe, ce que je trouve ridicule quand ce n'est juste qu'une lampe avec un variateur de tension automatique ! Je n'avais pas envie de dépenser autant d'argent pour un test qui peut être n'allait pas être concluant...

J'ai donc cherché des solutions alternatives... Que faut-il pour avoir une lampe qui s'allume à heure fixe, qui s'éclaire progressivement et qui n'agresse pas les yeux le matin. L'observation est très utile dans ce cas :

  • pour allumer une lampe à heure fixe, il faut un programmateur. J'ai cherché dans les magasins de bricolage, supermarchés, magasins de luminaires et d'intérieurs. J'ai trouvé mon bonheur dans un boitier tout simple qui se branche sur une prise de courant, et sur lequel on branche n'importe quel appareil électrique qu'on veut programmer. La programmation se fait simplement par une roue dentée qui tourne et sur laquelle on pose des petits arrêts qui font basculer l'interrupteur interne. Simple et efficace. J'en ai trouvé au Hyper Casino pour 7 Sfr (5 Euro) l'unité, ainsi qu'à Ikea pour le même prix, mais par 2.
  • Une lampe qui s'éclaire progressivement à besoin d'une variateur de tension automatique. Le programmateur ne permettait pas ça, du moins ce modèle là. J'ai donc rusé par l'observation de mes ampoules actuelles. Je n'utilise que des ampoules à faible consommation (des ampoules "néon"). J'ai remarqué, notamment dans ma cuisine, que ces ampoules mettent un certains temps pour s'allumer à plein régime ! Certaines ampoules s'éclairent plus vite que d'autres suivant le modèle et la marque. Les ampoules actuelles ont tendances à s'allumer de plus en plus rapidement. J'ai donc pioché dans mon stock d'ampoule pour voir laquelle mettait du temps :) Mon stock provient d'Ikea, avec une paire d'ampoule de 7W pour 8 Sfr (6 Euro).
  • Une ampoule qui n'agresse pas les yeux doit donner une lumière douce et peut être moins lumineuse ou plus diffuse que les autres. Justement les ampoules "néon" ont l'avantage des tubes "néon" : leur lumière est diffuse !

J'ai donc construit mon système de réveil pour pas trop cher et testé ! Le résultat est très positif après un mois ! Ma petit lampe de chevet s'allume à 5h30 du matin, et met environ 2 minutes pour chauffer. Comme elle est peu puissante et un abat jour diminue l'éclairage, je me réveille avec douceur. Je ne stresse plus dans la nuit à savoir quand il va falloir se lever.. J'ai créé mon propre soleil qui respecte mon sommeil et mon habitude... Tout ca pour moins de 20 Sfr (15 Euro), on est loin des 300 Sfr des lampes du commerce, et celà me convient.

Il suffit de s'écouter et d'observer autour de sot pour s'appercevoir qu'on peut améliorer un peu sa vie.